« Temps mort »

(L’Harmattan. Collection Amarante. 2011)

 

 

Extrait :

« Je rêvais d’une étrange créature, qui rôdait, passait et repassait, lente au-dessus de ma tête. Si bien que je finissais par craindre de regarder le ciel, où elle risquait de m’attendre. Je sentais qu’il me suffirait de faire un signe (j’ignorais lequel, et pour cette raison je restais plus immobile encore dans les draps, moins effrayé par elle que par moi-même), pour qu’elle s’approche. »